Bâtiment Amphibie Multi-Mission

Les Bâtiments Amphibie Multi-Mission (BA2M) sont un projet personnel pour venir renforcer le groupe amphibie. En effet, comme j'ai déjà expliqué, les BPC sont d'excellents navires mais dont la capacité de transport de troupe et de débarquement est trop réduite par rapport aux besoins réels d'un véritable Groupement Tactique Embarqué réellement complet.

 

Voilà pourquoi je me suis décidé à envisagé la création d'une nouvelle classe de Transport de Chaland de Débarquement capable de réaliser différentes missions. Car il s'agit aussi de mutualiser les missions quand cela est possible. Et un double article sur le renouveau des moyens amphibies sur le site "Le fauteuil de Colbert" m'a donné l'inspiration finale (1ère partie et 2ème partie). Je tiens d'ailleurs à remercier l'auteur pour son travail même si ma prise de position divergera.


En effet, mon cahier des charges de base est quasiment le même et le voici :

  • un radier plus grand que celui du Mistral : environ 110 m de long pour l’accueil de 3 EDAR ou 2 EDAR XL
  • une capacité d’emport en personnels supérieure à celle du BPC (cf. plus bas) ;
  • une capacité aéronautique inférieure (de 2 à 6 appareils) ;
  • très peu de capacité de commandement et médicale
  • un espace pour l’emport de conteneurs (comme sur le BRAVE).

 

Je suis plus souple que lui pour la question du PC embarqué et des structures médicales. Par contre, je ne demandes qu'une capacité amphibie au niveau du radier. Ce n'est point un transporteur de navire.

 

A partir de cela et avec l'assistance du dessinateur, Mr MARQUET, je suis en mesure de proposer ce BA2M de 170 m de long adapté à mon projet de groupe amphibie. Il se composerait d'un BPC, d'un BA2M, d'un ravitailleur (BCS type BRAVE) et de leur escorte. En prime, les capacités de soutien via les ateliers du BA2M permettront d'éviter de rapprocher le ravitailleur à portée de l'artillerie navale. ce qui serait un plus en terme de capacité à durer.

 

En terme de capacité embarqué, on peut envisager environ 1000 personnes à bord dont 800 soldats accompagnés de leurs véhicules. Même si leur nombre n'est pas totalement fixé, il y aura plus de 60 véhicules dont 13 chars qui est la norme officielle du BPC.

 

Au niveau aéronautique, le pont d'envol sera réduit avec 4 spots. il sera entièrement compatible avec des hélicoptères lourds type CH-53K dont le hangar aviation peut contenir 2 exemplaires.

 

bien entendu, je suis d'accord que le navire doit être autonome pour son autodéfense locale. ainsi, son armement se composera d'une tourelle CIWS type Millenium 35mm à la proue mais également de 2 système TETRAL et de 2 affuts NARWHAL.

 

ainsi, la stratégie amphibie sera totalement remise en cause puisque le BA2M sera le navire central de l'opération. en effet, embarquant l'essentiel des troupes et du matériel, il interviendrait au plus prêt une fois la zone délimité.

 

Les BA2M en chiffres :

 

Type : Bâtiment Amphibie Multi-Mission (LPD pour l'OTAN ??) 

Pays : France 

Concepteur : DCNS - Brest / STX Saint-Nazaire 

 

Déplacement : 18.000 tonnes 

Longueur : 170 mètres

Largeur : 32 m

Tirant d'eau : 7,5 m

Puissance : 14MW

Vitesse max. : 20 nœuds

 

Distance franchissable : 14.000 miles à 15 nœuds

Equipage : 200 hommes maximum + 800 soldats et 120 véhicules blindés

 

Parc aérien embarqué : 2 à 4 hélicoptères stockés dans le hangar

Armement : 

  • 1 tourelles CIWS type Millenium 35mm ou RapidFire 40mmCT
  • 2 systèmes TETRAL (4 x Mistral SATCP)
  • 2 affuts Narwhal 20 mm

 

Unités envisagées (projet fictif) :  2

  • L9016 Robert Schuman
  • L9017 Georges Clemenceau