Destroyer lance-missile classe Latouche Tréville

Les destroyers de classe Latouche Tréville seraient la concrétisation de mon projet phare. Navires extrêmement rapides et lourdement armés, ils seraient les anges gardiens des nouveaux porte-avions nucléaires français. Il s'agit d'être au même niveau que les croiseurs & destroyers américains type AEGIS sur le plan du rapport nombre de missiles / tonnage. Au niveau du design, il a souvent bougé. Après avoir fait une tentative avec une version doublé des FM400, on est revenu à un design utilisant plutôt les actuels destroyers Horizon avec une passerelle modifié pour supporter le radar à antennes planes SF500 bien plus moderne. Le radar S1850M est toujours présents pour simulé le futur radar antibalistique qui sera indispensable en complément.


Leur armement est très complet avec la présence de 80 missiles antiaériens (8 Aster 70 ABM, 40 Aster 30 et 32 CAMM) et 24 missiles d'attaque. La tourelle avant de 127 mm et les 4 tourelles Millenium d'autodéfense offrent une puissance canon supplémentaire. L'arrangement des missiles d'attaque peut être ajusté selon les besoins de la mission. Plusieurs configurations sont possibles. Il y aura cependant toujours un minimum de 10 CVS401 Perseus et 6 Missiles MdCN. Quand aux SYLAS, il y en aura souvent 4 même s'ils ne font pas partie de la dotation standard.

 

Les DM850 en chiffres :

 

type : destroyer lance-missile à propulsion nucléaire 

Pays : France

Concepteur : DCNS - Lorient (& Breizh Osprey) 

 

Longueur : 160 m

Largeur : 20,40 m

Tirant d'eau : 6 m

Puissance électrique : 55 MW (1 réacteur nucléaire nouvelle génération de 250 MW thermique)

Vitesse max. : 29 nœuds

Distance franchissable : illimité - 7500 nautiques avec la propulsion de secours

Déplacement : 8500 tonnes (± 1000 tonnes) 

 

Equipage : environ 200 hommes

groupe aérien : 1 à 2 NH-90 NFH - possibilité d'embarquer des drones VTOL à la place du 2ème NH-90

Armement : 

  • 1 module PAAMS "avant" de 32 missiles :
    • 16 missiles antiaériens ASTER 30
    • 16 missiles CVS401 Perseus
  • 1 module PAAMS "central" de 48 tubes
    • 32 missiles CAMM-ER (8 tubes)
    • 8 missiles anti-balistiques ASTER 70 (ex-ASTER Block 2) 
    • 8 missiles MdCN
    • 24 missiles anti-aériens ASTER 30
  • 1 tourelle OtoMelara 127/64 LightWeight (LW)
  • 4 tourelles CIWS Oerlikon Millenium 35 mm
  • 4 T/ASM (24 x MU-90) 

 

Le destroyer de classe Latouche-Tréville est donc le porteur exclusif de l'ASTER 70 (ex-ASTER Block 2) à vocation anti-balistique grâce au radar SF-500. il peut également employer le missile porte-torpilles SYLAS même si l'emploi est plutôt pour les FREMM. 

 

Unités prévues (projet fictif) :

  • D630 Latouche-Tréville
  • D631 Cassard 
  • D632 Surcouf