FREMM CA classe Corse

Les FREMM à Capacité Améliorée (FREMM CA) de la classe Corse sont une évolution de leurs consœurs de la classe Aquitaine. En effet, elles seront dotées de la tourelle OtoMelara 127/64 LW à la place de l'OtoMelara 76mm SR. La différence de taille est assez flagrante tout de même. Par contre, pas d'installation de 2 turbines WR-21 en lieu et place de la LM2500+ G4 que j'avais à la base envisagé.

 

L'autre grosse différence notable est la réorganisation de l'artillerie avec 1 tourelle CIWS présentes à l'arrière tribord du navire. Quand aux affuts Narwhal, ils ont été repositionnés au niveau de la passerelle pour maintenir une capacité vers l'avant. Cela a en prime permis l'intégration dès l'origine à l'arrière bâbord de 12 tubes SYLVER A50 contenant 48 missiles Sea Ceptor (CAMM-ER exactement). 

 

FREMM Corse (version par l'auteur) - © Jacques MARQUET


les FREMM CA en chiffres :

 

Pays : France

Concepteur : DCNS - Lorient

 

Longueur : 142,2 m

Largeur : 19,8 m

Tirant d'eau : 5,01 m

Déplacement : 6.040 tonnes à pleine charge

Vitesse max. : 27 nœuds

Puissance : 32 MW

Distance franchissable : 5 000 nautiques à 15 noeuds

Equipage : 108 hommes

parc aérien : 1 NH-90 NFH

Armement : à l'origine

  • 1 Sylver A70 (4 modules à 8 tubes) : 32 missiles Aster 30 et MdCN
  • 1 Sylver A50 (3 modules à 4 tubes) : 48 missiles Sea Ceptor (CAMM-ER exactement)

  • 8 missiles anti-navires MM-40 block-3
  • 1 tourelle OTO-Melara de 76 mm
  • 4 T/ASM (torpilles MU-90)
  • 2 canons télé-opérés Narwhal (remplacement des 20 mm F2 manuels)
  • 1 tourelle CIWS Oerlikon Millenium 35 mm

 

Modernisation à mi-vie :

 

les FREMM ayant une durée de vie d'au moins 30 ans, il est clair qu'une importante modernisation me semble nécessaire sur l'ensemble de la classe. Elle aurait lieu à partir de 2030 lors d'une IPER.

 

Cette modernisation ne pourra pas nécessairement être synchronisée avec le remplacement des missiles antinavires Exocet MM-40 qui seront débarqués. D'ailleurs, leur débarquement n'est pas réalisé sur l'image ci-dessus. Leur remplaçant serait inspiré du CVS401 Perseus qui me servira d'exemple ici.

 

1°) un missile porte-torpille (que j’appelle le SYLAS) est intégré pour doper les capacités offensives dans le domaine de la lutte ASM

2°) la batterie SYLVER A70 sera totalement rénovée pour être utilisable avec tout type d'arme. La nouvelle configuration standard serait donc la suivante:

  • 16 missiles Aster 30
  • 4 missiles porte-torpille SYLAS
  • 12 missiles CVS401 Perseus

La limitation à 32 du nombre de tubes SYLVER A70 sur les FREMM va aboutir au débarquement également des MdCN vu en plus la portée importante (300 km) du CVS401 Perseus.
 

Unités envisagés : 4 (2 prévues officiellement comme FREDA)

  • D660 Corse (ex-FREMM ASM n°7)
  • D661 Alsace (ex-FREDA n°1)
  • D662 Lorraine (ex-FREDA n°2)
  • D663 Picardie (ex-FREMM ASM n°8)

 

Du fait d'une capacité anti-aérienne supérieure, les FREMM CA pourront servir de frégates anti-aérienne à titre temporaire pour soulager la pression sur les 2 FDA de classe Horizon. Sur les 4 unités, seule la Picardie (D663) devrait rejoindre Brest pour reprendre le rôle de navire conserve pour le GEAOM. A l'opposé, Toulon recevra d'abord les 3 autres unités que seront la Corse (D660), l'Alsace (D661) et la Lorraine (D662). ce sera pour un rôle plus anti-aérien en remplacement entre autre des Frégates Cassard (D614) et Jean Bart (D615).

 

En cas de 11e FREMM, il s'agirait bien entendu d'une FREMM CA qui rejoindrait Brest dans un soucis d'équilibrage de la Flotte.