Corvette de Lutte Anti-Mines (CLAM) de classe Serpentaire

Projet de l'auteur - mise en image : © Jacques MARQUET
Projet de l'auteur - mise en image : © Jacques MARQUET

Les actuels Chasseurs de Mines Tripartites de classe Éridan sont de très bon navires. Ils sont cependant handicapés par leur âge mais aussi leur petite taille qui rends assez compliqué et couteux leur déploiement outre-mer.

 

Leur petite taille les rends totalement incompatible avec les nouveaux drones porte-drones issus du PEA Espadon. Il est donc nécessaire de concevoir un navire permettant de répondre aux 2 critères.

 

C'est donc à partir de ces deux critères que j'ai lancé ma propre réflexion pour une unité ayant des capacités nautiques permettant de se déplacer de manière autonome tout en étant adapté également au combat littoral. De cette réflexion est né ce programme fictif de Corvette de Lutte Anti-Mines.

 

En premier, l'armement nécessaire a été assez facile à déterminer. Il fallait en effet une artillerie légère pour limiter la masse mais suffisamment puissante pour être dissuasive et protéger des menaces asymétriques. la solution était une tourelle Bofors de 40 mm à l'avant et 2 affûts NARWHAL sur les flancs. Un affut TETRAL et ses 4 missiles surface-air Mistral complète la bulle défensive.

 

il restait maintenant à construire le navire. Et là, il était clair qu'un navire hybride monocoque à l'avant et catamaran à l'arrière était indispensable pour limiter le tirant d'eau tout en pouvant acceuillir 2 USV (pouvant atteindre jusqu'à 7,5 m de large) côte à côte. En prime, une plate-forme hélicoptère pouvait être installer avec même un hangar pour 1 à 2 drones hélicoptère type CAMCOPTER S-100 idéal pour la protection contre les mines dérivantes en surface.

 

Pour finir, il fallait déterminer le nombre d'unité à créer. Avec 5 navires amphibies, il était clair que le besoin était d'un minimum de 5 unités pour garantir de pouvoir disposer d'une unité par amphibie. par contre, il n'est point prévu de faire intervenir les CLAM sur des missions de service public comme de l'assistance judiciaire. une autre classe plus petite est suffisante. ce sont les Patrouilleurs Chasseurs de Mines qui reprennent les missions côtières en France métropolitaine voir même en outre-mer s'ils sont présents.

 

les CLAM en chiffres :

 

type : unité hauturière de chasse aux mines

Pays : France

Concepteur : non déterminé


Longueur : 95 mètres

Largeur : 24 mètres

Tirant d'eau : 4,2 m

Déplacement : 2500 tonnes

 

Vitesse max. : 19 nœuds

Puissance : 12 MW

Distance franchissable : 5 000 nautiques à 15 nœuds

Équipage : 60 personnes

groupe aérien : 1 Airbus H-160 ou 2 drones VTOL

Armement et équipement spécifique :

  • 1 tourelle Bofors Mk-4 de 40mm 
  • 2 affût NARWHAL 20mm
  • 1 affût TETRAL (4x Mistral SATCP)
  • 2 drones de surface (USV) porteur de drones sous-marins (UUV) de déminage sous-marins


Unités prévues (par moi) : 5

  • M660 Serpentaire
  • M661 Capricorne
  • M662 Cassiopée
  • M663 Centaure
  • M664 Cephée

 ......