Patrouilleurs Océanique Brise-Glaces classe Kerguelen

Après plusieurs hésitations, je confirme au final la nécessité d'avoir de véritables Patrouilleur Océanique Brise-Glaces pour assurer la surveillance dans les archipels austraux français (Kerguelen, Crozet, Saint-Paul et Amsterdam). Il faut au minimum deux unités pour assurer une certaine permanence et soulager les frégates de la Réunion qui doivent de plus en plus opérer dans les zones plus tempérées que sont le canal du Mozambique et surtout les côtes somaliennes.

 

Projet coréalisé par l'auteur et le dessinateur - © Jacques MARQUET
Projet coréalisé par l'auteur et le dessinateur - © Jacques MARQUET

Les deux premières unités seraient basées à la Réunion pour opérer dans les TAAF tandis que la dernière partirait de Brest pour opérer vers Saint-Pierre et Miquelon. La quatrième unité initialement prévue est effectivement supprimé du fait de la commande du PLV de manière à limiter les frais pour la marine. 

 

J'envisageais initialement  un véritable patrouilleur polaire comme le NoCGV Svalbard. Les futurs AOPS (Arctic Offshore Patrol Ships) canadiens en sont dérivés. Avec environ 104 mètres de long, 6400 tonnes en charge et des logements pour 85 personnes, ce sont de grosses unités dont l’autonomie atteint 6400 milles nautiques à 14 nœuds pour les Canadiens. La forme de leur coque leur permet logiquement de garantir cette vitesse même avec une mer très forte. Ils sont donc plus gros que lfutur PLV (Polar Logistic Vessel) de Piriou qui n'affiche que 72 mètres de long et 60 personnes à bord.

 

Avec Mr MARQUET, j'ai essayé de concevoir une version dérivée du PLV de Piriou qui soit capable de rivaliser avec le produit canado-norvégien. Cela donne l'unité ci-dessus qui est un navire brise-glaces capable de filer entre 15 et 20 noeuds en pointe doté d'un hangar pour 2 hélicoptères type H-160 (ou 1 NH-90) et pouvant embarquer au moins 80 personnes (équipage et passagers).

 

les Patrouilleurs Océanique Brise-Glaces :

 

type : patrouille et service public en zone arctique 

Pays : France

Concepteur : Piriou ?

 

Longueur : 92 mètres

Largeur : 19 mètres

Tirant d'eau : 5,2 m

Déplacement : 5.000 tonnes

 

Vitesse max. : 18 nœuds

Puissance : 15 MW

Distance franchissable : 7 000 nautiques à 14 nœuds

Équipage : 50 personnes + 30 passagers

groupe aérien : 1 à 2 Airbus H-160 ou drone VTOL

Armement : 

  • 1 tourelle Bofors Mk-4 de 40mm 
  • 2 affûts NARWHAL 20mm 

 

Unités prévues (par moi) : 3

  • P631 Kerguelen
  • P632 Crozet 
  • P633 Saint-Pierre