Brigade des Forces Spéciales Terrestres

Commandement relativement autonome dépendant en théorie du Chef d'État-Major de l'Armée de Terre, la Brigade des Forces Spéciales Terrestres (BFST) regroupe l'ensemble des unités d'élite de l'armée de terre. Au niveau opérationnel, c'est en réalité le Commandement des Opérations Spéciales qui supervise la BFST. 

 

Pour les missions d'intervention, c'est le 1er Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine (1er RPIMa) de Bayonne (64) qui est la référence. D'ailleurs, sa devise officielle « Qui ose gagne » est une traduction de la devise des SAS britanniques « Who Dares Wins ». C'est dire l'ascendance de cette unité et le niveau d'excellence de ses opérateurs.

 

L'autre régiment parachutiste de la Brigade est le 13e Régiment de Dragons Parachutistes (13e RDP) situé au Camp de Souge sur la commune de Martignas-sur-Jalle (33). Répondant à la devise « au-delà du possible », les hommes du 13eRDP sont les spécialistes du renseignement humain dans la profondeur directement à destination des Chef d'État-Majors. 

 

Enfin, le dernier régiment constitué de la Brigade est le 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales (4e RHFS) qui regroupe les appareils et les équipages spécialement formés pour soutenir les forces spéciales. À ce titre, ils ont été décrits dans les Forces Aériennes avec les autres hélicoptères.

 

Cependant, il ne faudrait pas oublier le Groupement d'Appui aux Opérations Spéciales (GAOS) qui fournit à l'occasion des personnels très spécifiques qui pour cela reste à la base dans leur régiment d'origine. Ces personnels proviennent essentiellement de la Brigade de Renseignement mais également de la 11e Brigade Parachutiste (17e RGP ou 35e RAP) ou de la Brigade d'Appuis Spécialisés selon les besoins.