2ème Division Blindée

Là aussi,  j'ai décidé d'appliquer le plan "Au contact" mais en me limitant à des divisions de 17-18 régiments et leur états-majors pour ne pas dépasser les 25.000 hommes par division.

 

Dans ce cadre, j'ai décidé de regrouper les moyens lourds de l'armée française au sein de la mythique 2e Division Blindée qui a été commandée entre autre par le Général Leclerc en 1943-1945.

 

De ce fait, l'État-Major Divisionnaire sera situé à Illkirch-Graffenstaden (67) pour continuer de respecter totalement le Serment de Koufra, fait durant la Seconde Guerre Mondiale. Il faudra également recréer une brigade supplémentaire pour les unités qui faisaient partie de la 2e Brigade Blindée jusque là.

 

J'envisage donc la création d'une 5e Brigade Blindée dont le quartier général sera sans doute situé à Metz (57). Ce serait en tout cas l'hypothèse la plus probable. Cette nouvelle brigade reprendra donc les traditions de l'ancienne 5e Division Blindée qui faisait partie de l'Armée d'Afrique lors de la libération de l'Alsace-Lorraine à l'hiver 1944-1944.

 

Bien entendu, la 7e Brigade Blindée, dont le QG est à Besançon (25), sera l'autre brigade de cette lourde division qui regroupera entre autre les 4 régiments de chars Leclerc de l'armée française.

 

Pour les unités divisionnaires, le choix a été plus difficile surtout pour la spécialité du Génie. Mais il semble logique, au final, que le 13e Régiment du Génie (13e RG) situé dans le Camp du Valdahon (25) soit le régiment divisionnaire du fait de sa spécialité en déminage blindée. Pour les transmisions, je vais le choix de réactiver le 42e Régiment de Transmissions (42e RT) qui remplacera à Lunéville (54) le 53e Régiment de Transmissions (53e RT) transféré à Issoire (63) au profit de la 3e Division Mécanisée

 

 

Le commandement de la 2e Division Blindée assurera également la supervision du Centre de Formation Initiale Militaire (CFIM) de Verdun (55) conjointement avec la nouvelle Force de Renseignement et d'Appui Electronique qui n'aura pas assez de son seul CFIM de Dieuze (57).