Les unités de marins-pompiers

La Marine Nationale arme un certain nombre d'unités dont la plus connue est sans doute le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille. Mais il existe également des marins-pompiers à bord de l'ensemble des navires de la marine nationale ainsi qu'au sein des différentes bases navales et aéronavales. 

 

A) Le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille (BMPM)

 

Le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille et ses 2500 hommes et femmes sont une entité plutôt bien organisée. Ils assurent les missions classiques sur une zone d'activité couvrant la ville de Marseille mais pas uniquement. Ils sont également présent sur le Grand Port Maritime de Marseille, l'Aéroport de Marseille-Provence et la zone industrielle de l'Etang de Berre. 

 

Il y a cependant quelques adaptations à faire si ce n'est pas déjà le cas. Car les événements récents et plus particulièrement les attentats du 13 novembre 2015 ont montré que les pompiers étaient mal préparés et équipés pour ce genre de situation.

 

Pour moi, il s'agit donc de créer également à Marseille une compagnie spécialisée qui est entrainé à ce genre de situation. Elle s'organiserait autour de 3 pelotons dont 2 pelotons d'intervention. En cas de besoin, il serait éventuellement possible de déployer l'un des deux pelotons sur l'ensemble de l'arc méditerranéen.   

 

Avec le peloton de commandement et le 1er peloton d'intervention, la Caserne et le Centre Technique des Plombières se répartissent l'essentiel des effectifs de cette nouvelle compagnie. Cependant, le 2e Peloton d'Intervention est situé à la caserne Louvain à proximité du Stade Vélodrome.

B) Les autres marins-pompiers

 

La Marine Nationale dispose des marins pompiers SECIT (SECurité Incendie Terrestre), anciennement "marins pompiers des ports", qui assurent la protection des bases navales et aeronavales de Cherbourg, Brest, Toulon, etc. Ils apportent leur soutien aux bâtiments de la Marine nationale qui sont amarrés dans ces ports. Ils n'ont pas vocation à intervenir au profit des populations civiles sauf si les sapeurs pompiers ont besoin de renfort, et réciproquement et selon des conventions. Des détachements de marins pompiers des ports qualifiés « pompiers d'aéroports » assurent la sécurité des bases de l'aviation navale.

 

Les bâtiments de surface de la Marine nationale disposent quand eux d'une « brigade sécurité » composée de marins pompiers SECIM (SECurité Incendie Maritime), anciennement électro-mécaniciens de sécurité, chargés d'assurer la sécurité incendie, le NRBC, le « damage contrôle » ainsi que l'entretien de tout le matériel leur incombant (mobile, semi-fixe et fixes).